Actualités

Le Ktaping et l'Ostéopathie

Le Ktaping est devenu populaire lors des Jeux Olympiques de Pékin et Londres, en 2008 et 2012 où les athlètes de la délégation américaine en étaient équipés. Aujourd’hui on le retrouve chez de nombreux sportifs de haut niveau mais aussi de plus en plus chez des amateurs. Ses applications ne cessent de se développer grâce aux retours des utilisations cliniques dans de nombreuses spécialités.

Concrètement, le tape est une bande adhésive et élastique en fibres de coton. On la trouve de différentes couleurs : rose, bleue, noire ou chair. Cependant, les propriétés mécaniques des bandes sont exactement les mêmes selon les couleurs. Néanmoins, le rouge serait ressenti comme ayant un effet plutôt stimulant, le bleu plutôt apaisant et relaxant. La couleur chair serait tant qu’à elle neutre.

La bande de taping en elle-même est beaucoup plus évoluée que les bandes de strapping, le tissage de la trame est résistant à l’eau et permettait l’évacuation de la transpiration. La colle est hypoallergénique, donc adaptée au plus grand nombre de patients. Un tape correctement posé peut être porté jusqu’à 4 jours.

Quelles sont les actions du KTaping ?

Le Dr Guimberteau a observé qu’il existe une continuité histologique entre la peau, l’hypoderme, l’aponévrose et le muscle. L’objectif du tape est de stimuler la proprioception du patient sans en limiter la mobilité qu’elle soit musculaire, ligamentaire ou articulaire. Un tape posé sur la peau aura donc un effet très profond à la fois sur la structure mais aussi sur la fonction, les nerfs et vaisseaux cheminant dans les tissus.

Les informations provenant du tape sont transmises grâce aux récepteurs extéroceptifs et proprioceptifs contenus dans la peau. Ils sont alors envoyés vers le cerveau. La position du corps dans l’espace est alors réajustée en permanence par mécanisme de rétroaction afin d’ajuster l’équilibre du corps dans l’espace. Allié à une thérapie manuelle préalable, comme l’ostéopathie, les tapes permettent donc de prolonger l’effet du traitement.

Quelles sont les effets du KTaping ?

L’objectif du praticien qui posera le tape pourra être très varié, le Ktape pourra être :

  • Détonifiant, en cherchant la détente musculaire par inhibition musculaire,
  • Drainant, notamment en cas d’apparition d’un hématome,
  • Tonifiant et stabilisant (plus utilisé par les kinésithérapeutes afin de stimuler les tissus, ou de limiter le mouvement d’une articulation en se rapprochant de l’utilisation d’un strapp),
  • Antalgique, par dé-coaptation articulaire et décompression,

Dans le cadre de la prise en charge des sportifs, le tape est très utile dans le traitement, mais il peut également être posé en vue de prévenir l’apparition de la blessure. Dès lors, le taping est par conséquent thérapeutique, antalgique, préventif et même rééducatif.

Correctement utilisées, ces bandes colorées ont un éventail d’application très large, et des effets complètement opposés selon la tension et les techniques de pose utilisées par le praticien.

Nous savons qu’en ostéopathie, le traitement se poursuit jusqu’à 72h après la fin de la séance. L’utilisation du K-Taping dans notre arsenal thérapeutique va permettre d’aider le patient, et ainsi prolonger favorablement l’effet de la séance pendant ce laps de temps.

La Posturologie

La posturologie est une discipline médicale et paramédicale pluridisciplinaire étudiant les mécanismes biomécaniques et neuro-physiologiques qui régulent les grands aplombs de l'être humain.

La pathologie posturale est un déséquilibre de ces grands aplombs qui génère un excès de contraintes responsable de pathologies musculo-articulaires et d’une modification du schéma corporel.

Le déséquilibre postural est causé par l’asynchronisme d’un ou de plusieurs capteurs posturaux. Ils sont au nombre de six : Capteurs podaux, Capteurs mandibulaires, Capteurs visuels, Capteurs proprioceptifs articulaires, Capteurs cutanés, Capteurs vestibulaires.

Nous sommes tous asymétriques, résultat de notre constitution, de nos habitudes, de notre mode de vie. Certains compensent cette situation et ne présentent pas de trouble. Il n’en est pas de même pour d’autres. En effet, certaines circonstances peuvent faire décompenser le système postural : Mauvaises postures prolongées et répétées (des conditions de travail), Traumatismes, Séquelles de certaines chirurgies, L’asynchronisme des capteurs posturaux (comme par exemple une asymétrie mandibulaire ou visuelle ou encore une asymétrie des appuis plantaire vont générer un déséquilibre postural responsable de son cortège de pathologies).

L'asynchronisme d'un ou de plusieurs capteurs capteurs posturaux génère des flux d'informations asynchrones au niveau du système nerveux central, qui en retour entraîne une asymétrie du tonus musculaire à l'origine du déséquilibre postural.

Un bilan postural précis réalisé par un professionnel formé à la posturologie permettra de déterminer le ou les capteurs en asynchronisme par un examen postural et une série de tests posturaux.

Le posturologue déterminera ensuite une stratégie thérapeutique basée sur un arbre décisionnel qui suivra une hiérarchisation spécifique (capteurs primaires et capteurs secondaires...).

Il en résulte une modification de l'organisation du tonus musculaire (posture économique) ainsi qu'une modification du schéma moteur avec amélioration des troubles perceptifs et proprioceptifs (conscience de soi).

La prise en charge du patient postural est toujours pluridisciplinaire : ostéopathe, kinésithérapeute, podologue, orthoptiste, ophtalmologiste, médecin, dentiste, orthophoniste, O.R.L., ergonome…

Le traitement d'une pathologie posturale vise à neutraliser l'asynchronisme des capteurs en cause du déséquilibre dans le but d'induire une posture plus économique, c'est-à-dire moins contraignante et d'optimiser le schéma moteur.

Posturologie
Posturologue

Ostéopathie : Le craquement articulaire

Le grand public s’interroge souvent sur la question du craquement articulaire en ostéopathie ! Est-ce que tel ou tel ostéopathe fait « craquer » les articulations ? Qu’est-ce que le craquement ? Est-ce que ça « remet en place » les os ?

Il existe de nombreuses techniques en ostéopathie. Celles qui produisent, en général, un bruit de craquement sont les techniques dites en « thrust », ce qui signifie impulsion.Ces techniques se réalisent par une mise en tension du tissu à manipuler puis par une impulsion douce, brève et relativement véloce. Le bruit qui en résulte assez souvent n’est qu’une conséquence de la séquence mise en tension / manipulation, mais n’est pas l’objectif de la manœuvre. La finalité de cette manœuvre réside dans le relâchement tissulaire obtenu permettant de récupérer un mouvement satisfaisant de la zone manipulée.

Le bruit du craquement vient d'un phénomène appelé « cavitation » et qui concerne les articulations. Lors de la manipulation, les deux surfaces articulaires en contact sont éloignées. Dans certaines conditions de décoaptation des deux surfaces articulaires, le volume à l’intérieur de la articulation augmente, la quantité de liquide restant identique, c’est la libération du gaz dissout sous forme gazeuse, afin d’occuper l’espace créé, qui provoque le bruit.

L'ostéopathie ne remet pas en place les os ! Vous l’aurez compris, la manipulation qui fait « crac » permet de retrouver un mouvement satisfaisant de l’articulation en question, à condition que l’ostéopathe ait trouvé lors de son bilan que celle-ci était en restriction de mobilité.

La réalisation de formation post-gradué tel celle de Benoit ERIAU à l'institut d'Ostéopathie de Rennes permet une plus grande maîtrise, précision de la technique tout en apprenant des paramètres favorisant le confort du patient.

En ce qui concerne le choix des techniques par le praticien. Tout est question d’affinité avec les gestes, le principal est de savoir tout faire et d’adapter au cas par cas. Certains patients sont en attente de techniques manipulatoires, d’autres de techniques tissulaires. Une séance d’ostéopathie peut comporter indifféremment tous les types de techniques, l’ostéopathe fera son choix en fonction de l’interrogatoire, de l’étude des examens complémentaires et du bilan clinique qu’il aura effectué, afin de proposer celles qui seront les plus pertinentes à son patient. Pour les patients qui ont peur ou qui ne supportent pas les techniques manipulatoires, l’ostéopathe s’abstiendra d’en utiliser. Aucun souci, l’ostéopathie est suffisamment riche pour pouvoir obtenir le résultat souhaité par d’autres moyens.

La vidéo suivante permet de synthétiser cet article.

L’Éclaireur de Châteaubriant s'intéresse à l'ouverture du cabinet !

Osteopathe Chateaubriant

L’importance du diaphragme pour le corps humain

Le diaphragme est une cloison musculo-tendineuse en forme de coupole qui sépare l’abdomen du thorax. C’est le muscle moteur principal de la respiration, mais de par son anatomie, il a de nombreux autres rôles qui ont une importance capitale sur le bon fonctionnement du corps humain. Le diaphragme : un pourvoyeur d’oxygène, il permet aux poumons d’assurer une fonction vitale : recharger le sang en oxygène. Le diaphragme : un moteur de la mobilité, il est rattaché au sternum, aux cotes et aux vertèbres lombaires hautes. Il est en lien direct avec le cœur et les poumons à sa partie supérieure, et avec le foie, l’estomac et une partie du colon à sa partie inférieure.

En cas de dysfonctionnent de ce muscle de nombreux troubles peuvent être ressentis :

  • Sensation d’oppression thoracique ainsi que les perturbations associées : palpitations, sensation de malaise, de difficultés respiratoires
  • Troubles digestifs : transit ralenti, ballonnements, gaz, sensation de lourdeur, douleurs abdominales
  • Douleurs articulaires de la colonne vertébrale (lombalgies, cervicalgies...)
  • Mauvais retour veineux au niveau des membres inférieurs
  • Dysfonctions du périnée qui travaille en synergie avec le diaphragme (incontinence, difficulté à vider sa vessie, descente des organes, constipation, dysfonctionnement sexuel, douleurs pelviennes ou vaginales…)
osteo actualité chateaubriant

Un cabinet d’ostéopathie, s’ouvre à Issé !

Pour la rentrée du 2 septembre 2019 Quentin RAULET Ostéopathe D.O. s’installe à Issé ! Le cabinet se situe au 21 ter Grande Rue, en face la maison de retraite, avec les infirmières.

Le cabinet se trouve à 10 minutes de Châteaubriant en voiture, accessible aussi grâce au Tram-Train reliant Nantes à Châteaubriant car il se situe à 10 minutes à pied de la gare d'Issé. Enfin, celui-ci se trouve à 15 minutes en voiture de la Route des Estuaires reliant Nantes à Rennes.

Un petit rappel sur ce qu’est l’ostéopathie. L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui consiste à redonner au corps son équilibre et sa santé. Centrée sur les besoins individuels de chacun, l’ostéopathie s’adresse aux personnes de tout âge et de toutes conditions physiques.

Pour de plus amples informations n’hésitez pas à consulter le site internet : https://raulet-osteopathie.fr

Qui est votre nouvel ostéopathe ? Diplômé de l’Institut d’Ostéopathie de Rennes, ces cinq années d’études supérieures m'ont permis d’acquérir les compétences fondamentales et médicales nécessaires à la pratique ostéopathique. Au cours de ma formation, j'ai réalisé de nombreuses consultations afin d’éduquer et façonner mes mains, mais j'ai aussi eu d’autres expériences comme un séjour humanitaire dans un hôpital mère-enfant à DaNang au Vietnam et le suivi d’une équipe de pilotes de moto semi-professionnelle. De nombreuses expériences en tant que remplaçant, je décide de m’installer à Issé pour développer mon propre cabinet.

Pour la prise de rendez-vous n’hésitez pas à me contacter au 07.60.78.45.37 ou à prendre rendez-vous directement en ligne via Doctolib ou le site internet : https://raulet-osteopathie.fr/prendre-rendez-vous

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Suivez encore plus d’actualité sur la page Facebook du cabinet !

osteopathe chateaubriant