Le Ktaping

Le Ktaping et l'Ostéopathie

Le Ktaping est devenu populaire lors des Jeux Olympiques de Pékin et Londres, en 2008 et 2012 où les athlètes de la délégation américaine en étaient équipés. Aujourd’hui on le retrouve chez de nombreux sportifs de haut niveau mais aussi de plus en plus chez des amateurs. Ses applications ne cessent de se développer grâce aux retours des utilisations cliniques dans de nombreuses spécialités.

Concrètement, le tape est une bande adhésive et élastique en fibres de coton. On la trouve de différentes couleurs : rose, bleue, noire ou chair. Cependant, les propriétés mécaniques des bandes sont exactement les mêmes selon les couleurs. Néanmoins, le rouge serait ressenti comme ayant un effet plutôt stimulant, le bleu plutôt apaisant et relaxant. La couleur chair serait tant qu’à elle neutre.

La bande de taping en elle-même est beaucoup plus évoluée que les bandes de strapping, le tissage de la trame est résistant à l’eau et permettait l’évacuation de la transpiration. La colle est hypoallergénique, donc adaptée au plus grand nombre de patients. Un tape correctement posé peut être porté jusqu’à 4 jours.

Quelles sont les actions du KTaping ?

Le Dr Guimberteau a observé qu’il existe une continuité histologique entre la peau, l’hypoderme, l’aponévrose et le muscle. L’objectif du tape est de stimuler la proprioception du patient sans en limiter la mobilité qu’elle soit musculaire, ligamentaire ou articulaire. Un tape posé sur la peau aura donc un effet très profond à la fois sur la structure mais aussi sur la fonction, les nerfs et vaisseaux cheminant dans les tissus.

Les informations provenant du tape sont transmises grâce aux récepteurs extéroceptifs et proprioceptifs contenus dans la peau. Ils sont alors envoyés vers le cerveau. La position du corps dans l’espace est alors réajustée en permanence par mécanisme de rétroaction afin d’ajuster l’équilibre du corps dans l’espace. Allié à une thérapie manuelle préalable, comme l’ostéopathie, les tapes permettent donc de prolonger l’effet du traitement.

Quelles sont les effets du KTaping ?

L’objectif du praticien qui posera le tape pourra être très varié, le Ktape pourra être :

  • Détonifiant, en cherchant la détente musculaire par inhibition musculaire,
  • Drainant, notamment en cas d’apparition d’un hématome,
  • Tonifiant et stabilisant (plus utilisé par les kinésithérapeutes afin de stimuler les tissus, ou de limiter le mouvement d’une articulation en se rapprochant de l’utilisation d’un strapp),
  • Antalgique, par dé-coaptation articulaire et décompression,

Dans le cadre de la prise en charge des sportifs, le tape est très utile dans le traitement, mais il peut également être posé en vue de prévenir l’apparition de la blessure. Dès lors, le taping est par conséquent thérapeutique, antalgique, préventif et même rééducatif.

Correctement utilisées, ces bandes colorées ont un éventail d’application très large, et des effets complètement opposés selon la tension et les techniques de pose utilisées par le praticien.

Nous savons qu’en ostéopathie, le traitement se poursuit jusqu’à 72h après la fin de la séance. L’utilisation du K-Taping dans notre arsenal thérapeutique va permettre d’aider le patient, et ainsi prolonger favorablement l’effet de la séance pendant ce laps de temps.